La rue du télégraphe fait peau neuve

Les grandes lignes du projet

Les principes fondamentaux de ce projet reposent sur la création d’une chaine de déplacement continue accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) de bout en bout du projet sur presque 1 km. Pour cela, la circulation des véhicules est maîtrisée par le biais de plateau et d’écluses.Toutes les chaussées sont réduites au maximum et passent à 5,5m de large (hormis les écluses qui réduisent le passage à 3,5m.

Au Nord du plateau, l’accès à la chaufferie bois, à la salle de sports et à l’école est organisé, planté et revalorisé. A l’Ouest du plateau, c’est le passage du ruisseau et les milieux humides qui sont mis en valeur par le débroussaillage et l’implantation de platelages en bois, avec mobilier d’agrément et de propreté (bancs et corbeille). Celui au Sud-Ouest marque le point de départ du cheminement sur pieux mis en place pour ne pas contrarier la zone humide. Long de 110m, il permet en partie basse de rejoindre le hameau en s’éloignant de la route.

 

 

Une nouvelle poche de stationnement est créée en zone urbaine à l’emplacement de l’ancienne poste qui sera démolie dans le cadre de ce projet global.

 

Depuis quelques mois, la rue du télégraphe est perturbée par des travaux. Avec cette période un peu compliquée suite à l’épidémie du “COVID 19”, certaines phases ont dû être reportées.

L’agglomération a de son côté renouvelé le réseau d’eau potable ainsi que les canalisations d’eaux usées.

Actuellement nous procédons à l’effacement du réseau.

La passerelle longue de 110 mètres permettra de rejoindre Gwazh Prenn,